Publicado en línea el Martes 9 de febrero de 2021

Nicholas Winton décède le mercredi 1er juillet 2015, à 106 ans et jusqu’au bout il a répété : « Si une chose n’est pas impossible...il doit y avoir un moyen pour y arriver »

http://www.elcorreo.eu.org/IMG/jpg/... <http://www.elcorreo.eu.org/local/ca...> Jamais considéré comme tel, cet homme a pourtant sauvé 669 enfants à la veille de la Seconde Guerre mondiale. En décembre 1938, le jeune banquier à la « City » de Londres se prépare à partir en vacances au ski quand un ami l’appelle au secours depuis Prague. Se rendant sur place, le jeune Nicholas Winton, alors âgé de vingt-neuf ans, va organiser une extraordinaire opération de sauvetage d’enfants juifs menacés par les nazis.

De sa chambre d’hôtel, il organise le départ de trains allant de Prague vers l’Angleterre et il se fait faussaire quand les autorisations et visas lui manquent. 669 enfants à bord de huit trains rejoignent Londres où les attendent des familles d’accueil. Le neuvième et plus important convoi ne put jamais quitter la gare de Prague, bloqué par l’entrée en guerre de la Grande-Bretagne. Les 250 enfants qui devaient être à bord ont disparu.

Pourtant, Nicholas Winton va taire cette histoire pendant cinquante ans Ce geste héroïque passa inaperçu jusqu’en 1988. Pendant ces cinquante ans, les enfants ne surent pas à qui ils devaient leur sauvetage, jusqu’au jour où son épouse, découvre en rangeant son grenier, une serviette de cuir avec un étrange carnet oublié. Photos d’enfants, documents, visa, tout est là. Son mari Nicholas, est bien le héros si discret qui a sauvé tous ces enfants d’une mort certaine.

Greta partage alors l’histoire avec l’historienne Élisabeth Meynard-Maxwell, spécialiste de la Shoah et mariée au magnat de presse britannique Robert Maxwell. Celui-ci prend des dispositions pour que son journal publie des articles sur les actes de Winton.

En février 1988, Winton invité à une célèbre émission de la BBC « That’s Life ! » présentée par Esther Rantzen sur BBC1. un véritable « miracle télévisuel » va se produire quand la journaliste présente aux caméras le carnet oublié de Winton. Il découvre stupéfait que les personnes du public assises autour de lui sont les enfants qu’il a sauvés cinquante années plus tôt. Les « enfants de Winton » se sont présentés à lui et lui ont exprimé leur gratitude pour avoir sauvé leur vie.

REGARDER LES HOMMAGES

« SIR NICHOLAS WINTON ». BBC Programme « That’s Life » (1988) « REMEMBERING NICHOLAS WINTON » (2015)

El Correo de la Diaspora . Paris, 9 février 2019


[ Imprimir este artículo ] [ Enviar a un amigo ] [ Ir a la cabecera ]
 

 
 

   APPS

   ASIA

   DEMOCRACIA

   DERECHOS HUMANOS

   DESARROLLO/GLOBALIZACIÓN

   DIÁLOGO NORTE-SUR

   ECOLOGÍA VS ECONOMÍA

   ENLACES - LINKS

   ESTADÍSTICAS

   EUROPA

   LATINOAMÉRICA

   OLVIDADOS POR LA HISTORIA

   SOLIDARIDAD

   TRIBUNA LIBRE



LISTA DE CORREO


�Desea participar al enrequecimiento de esta p�gina?

�Quiere denunciar alguna situaci�n?

Env�enos su art�culo a esta direcci�n de correo electr�nico:

   webmaster@respublicae.org

[ Mapa del sitio ] [ Ir a la cabecera ]

 


 
En la misma sección

Leer otros artículos :
Devons-nous réellement la modernité au capitalisme ?
Venezuela : La « guerre économique » pour les Nuls (et les journalistes)Texto completo
Gramsci, Fanon et après...
Fake news et silence médiatique aux Etats-Unis d’Amérique
Origines du Terrorisme d’État en Argentine
France : « Situation »
La destruction du Brésil et de l’Argentine a besoin de celle de leurs leaders populaires
Gaslight : manipulation mentale d’État et perversion narcissique
L’offensive chaviste et les hurlements de représentativité
CES CRIMES CONTRE L’HUMANITÉ MILITAIREMENT NON NÉCESSAIRES :Hiroshima, l’anniversaire d’une leçon que l’humanité n’a pas apprise.



[ Ir a la cabecera ]
 

Portada En breve Mapa del sitio Redacci�n


Respublicae.Org es un portal abierto que se nutre de los trabajos de muchos colaboradores ben�volos externos, de diferentes origen e ideolog�a. Por lo tanto, los administradores de este portal no se hacen responsables de las opiniones vertidas en los art�culos que aqu� se publican.
Copyright © RESPUBLICAE.ORG 2003-2007
Sitio web desarrollado con SPIP, un programa Open Source escrito en PHP bajo licencia GNU/GPL.
Dise�o © Drop Zone City & Respublicae.Org